Roger Errera s

Conseiller d’Etat honoraire, ancien membre du Conseil supérieur de la magistrature (1998-2002), Roger Errera était jusqu'en 2010 « Visiting Professor » à l’université d’Europe centrale à Budapest. [Parcours detaillé]     

This site in English

 

 

 

Institutions judiciaires Liberté d'expression et limites Libertés publiques, droit national, international mémoire, histoire, droit Droit des etrangers, réfugiés Droit administratif Autres
Participations institutions fraçaises, internationales
Participations à des institutions françaises et internationales
Paris, 2011

Participation à la conférence internationale sur la problématique juridique du négationnisme

Allocution d'ouverture: "L'histoire, la mémoire et le droit" (en anglais), et présidence de la première table ronde: "Aspects historiques: génocides, droit nazi et négationnisme".

 
1999 : Bellagio, Italie

Participation à la conférence internationale sur « L’élaboration des constitutions, les conflits et les périodes de transition dans les sociétés divisées », organisé par le Centre Cunliffe pour l’étude du constitutionalisme et de l’université du Sussex et l’Initiative pour la résolution des conflits de l’université d’Ulster ».

Présentation d’un exposé sur le thème « Mémoire, histoire et justice dans les sociétés divisées. Le dialogue inachevé entre Mnémosyne et Clio ».

 
s1993 : Venise

Participation à la conférence internationale organisée par la Fondation de la Charte 77 (qui deviendra un an plus tard la Fondation pour une société civile) dans le cadre du programme « La justice en période de transition ».

Présentation d’un exposé sur « Mémoire et histoire : sur deux fardeaux ».

Depuis 1993, membre du comité consultatif de ce programme.

 
d1993 : Strasbourg

Participation à un séminaire organisé par le Conseil de l’Europe et consacré à l’Irlande du nord sur « La protection constitutionnelle des droits de l’homme : comparaison des expériences ».

Exposé sur « Histoire et mémoire ».

 
d1992 : Salzbourg

Participation à la conférence internationale organisée par la Fondation de la Charte 77 sur la justice en période de transition.

Présentation d’un exposé sur « La conscience, la mémoire et la justice ».