Roger Errera s

Conseiller d’Etat honoraire, ancien membre du Conseil supérieur de la magistrature (1998-2002), Roger Errera est actuellement « Visiting Professor » à l’université d’Europe centrale à Budapest. [Parcours detaillé]  

This site in English

 

 

 

Institutions judiciaires Liberté d'expression et limites Libertés publiques, droit national, international mémoire, histoire, droit Droit des etrangers, réfugiés Droit administratif Autres
Participations institutions fraçaises, internationales
Participations à des institutions françaises et internationales
 
Jusqu’en 2001, membre du Conseil d’Etat

Section du contentieux et, de 1988 à 2001, section de l’intérieur.

A ce dernier titre, participation à l’élaboration, la rédaction et la discussion de nombreux textes de loi, de décret et d’avis.

Site internet du Conseil d’Etat

 
s Revues juridiques

Membre du comité de rédaction de Public Law, Londres, depuis 1987.

 
d Etablissements d’enseignement supérieur

Ecole nationale supérieure de la police : président du conseil d’administration, 1988-1991.

 
d Participation à des rencontres internationales

1986 - 2001
Participation aux rencontres périodiques organisées à Londres et à Paris entre le Conseil d’Etat et des juges britanniques de la Chambre des Lords et de la High Court spécialisés dans le droit administratif.


Présentation des rapports écrits suivants :

  • 1999 : « Les développements récents du droit français concernant le droit des étrangers : droit des réfugiés et de l’asile ; extradition ; refus de visa ».
  • 1997 : « L’extradition et son contrôle par le juge ».
  • 1993 : « Droit communautaire et responsabilité administrative : les suites de l’arrêt Francovich»
  • 1992 : « L’application de la Convention européenne des droits de l’homme par les juridictions administratives françaises ».
  • 1987 : « Le contrôle juridictionnel des mesures relatives aux étrangers »
1995 - 2001
Participation aux rencontres périodiques organisées entre le Conseil d’Etat, la Cour de cassation et, depuis 2004, le Conseil constitutionnel, et la Cour suprême d’Israël à Jérusalem et à Paris.


Présentation des rapports écrits suivants :
  • 2001 : « La protection de la vie privée en droit public français »
  • 1995 : « Les voies de droit et les types d’action ouverts en droit administratif »

Depuis 1994, participation aux rencontres organisées par le comité franco-britannique de coopération judiciaire, depuis 2007 : comité franco-irlando-britannique. Président de la section française de 1996 à 2000.

Présentation des rapports écrits suivants :
Rencontres organisées entre le Conseil d’Etat et des juristes tchécoslovaques.

Présentation des rapports suivants :
  • 1991 et 1990 : Le juge administratif et les libertés publiques.